Indonésie

L’Indonésie est un pays prioritaire de la coopération et du développement économiques du SECO. Alors que l’économie indonésienne est en croissance et que l’extrême pauvreté est en diminution, le fossé entre les riches et les pauvres ne s'est refermé que marginalement dans le passé récent. C’est pourquoi le SECO veut favoriser une croissance durable, qui bénéficie à l’ensemble de la population.

L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé de la planète. Elle dispose de la plus grande capacité économique et est le seul membre du G20 parmi les pays d’Asie du Sud-Est. Ce pays, qui se compose de 13 500 îles, possède un système démocratique jeune mais fonctionnant relativement bien et une société plurielle. En dépit de la fluctuation du prix des matières premières, l’économie indonésienne a enregistré une croissance annuelle relativement constante du revenu par habitant, de l’ordre de 4%, depuis l’an 2000.

jeune homme au travail avec des plantes
Le SECO promeut le commerce des produits de fabrication durable en Indonésie.

La lutte contre les inégalités

Même si la pauvreté a fortement reculé ces deux dernières décennies, l’Indonésie demeure face à d’énormes défis. Nombreux sont ceux qui risquent de retomber dans la pauvreté. Les riches ont jusqu’à maintenant tiré davantage profit de la croissance économique que les pauvres. Les femmes gagnent jusqu’à 30% de moins que les hommes. Enfin, l’archipel indonésien est fortement exposé au changement climatique.

Quels sont les objectifs du SECO?

Améliorer les services publics

Le SECO encourage les réformes économiques et budgétaires permettant une utilisation plus efficace et transparente des fonds publics. Les services publics doivent être fournis de manière efficace et fiable. Enfin, le SECO contribue au développement plus durable des villes en offrant de meilleurs instruments de planification.

Créer davantage d’emplois

Le SECO renforce la compétitivité des entreprises privées en se mobilisant en faveur d’une réduction de la bureaucratie et d’une meilleure réglementation. Il aide notamment les PME à optimiser leurs processus de travail et à mieux exploiter les ressources. À titre d’exemple, il s’agit d’accroître la compétitivité du secteur touristique et d’y créer plus d’emplois. Enfin, le SECO améliore l’accès des entreprises au capital d’investissement à longue terme et aux marchés internationaux.

La Division Sécurité humaine (DSH) du Département fédéral des affaires étrangères est également active en Indonésie aux côtés du SECO.

Il est prévu de consacrer quelque 75 millions de francs à la coopération au développement économique du SECO avec l’Indonésie entre 2017 et 2020.

Dernière modification 27.09.2019

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/indonesie.html