La Banque mondiale appelle à investir dans l’éducation et la santé

Berne, 01.11.2018 - La numérisation a partout des conséquences sur le monde du travail. Dans son rapport sur le développement dans le monde 2019 présenté à Berne le 1er novembre 2018, la Banque mondiale appelle les gouvernements à investir dans l’éducation et la santé.

Dans son principal rapport annuel, la Banque mondiale passe en revue les possibilités offertes par les nouvelles technologies. Lors d’une présentation organisée par le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), Simeon Djankov, codirecteur du rapport annuel sur le développement dans le monde (WDR), a montré comment le numérique influence les emplois et la productivité des entreprises et exposé les opportunités et les défis qui en découlent.

L’Indice du capital humain dévoilé récemment dans le cadre du WDR invite les gouvernements du monde entier à investir massivement dans l’éducation et la santé. Par ailleurs, le rapport suggère de protéger les travailleurs face aux conséquences sociales négatives et de renforcer la mobilisation de fonds au sein des pays en développement. Il présente des exemples innovants tirés des pays en développement et faisant appel au numérique pour y parvenir. La coopération au développement de la Suisse tient déjà compte des recommandations de la Banque mondiale en mettant l’accent sur l’éducation de base et la formation professionnelle et en apportant un soutien aux pays partenaires pour les questions fiscales.

En collaboration avec la Banque mondiale et la Direction du développement et de la coopération (DDC), le SECO a organisé la présentation du rapport intitulé « The Changing Nature of Work » à Berne. À cette occasion, Simeon Djankov, Stefan Wolter de l’Université de Berne, Gabriella Crescini de Swisscontact et Klaus Thieme de Solidar Suisse ont évoqué diverses possibilités d’action. Les pistes à explorer pour faire bénéficier le plus d’actifs possible des progrès technologiques, la marge de manœuvre des gouvernements, la possible contribution du secteur privé au développement durable et les possibilités offertes pour les pays en développement par le système dual de formation suisse, dont les succès ne sont plus à démonter, ont été au menu de leurs discussions.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00


Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 16.11.2017

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/documentation/communiques.msg-id-72757.html