Égypte

L’Égypte est un pays prioritaire de la coopération et du développement économiques du SECO. Ce pays joue un rôle clé dans la région. Il est toutefois confronté à plusieurs défis, tels que l’inefficacité de l’administration ou le manque de compétitivité de l’économie. Dans le cadre de la coopération suisse avec l’Égypte, le SECO soutient un développement économique durable et inclusif.

L’Égypte est le pays le plus peuplé du monde arabe et en est la pierre angulaire pour la paix, la stabilité, le développement économique et la gestion des flux migratoires. Elle constitue également le marché d’exportation le plus important pour la Suisse dans la région.

rue avec des gens et des roulottes de marché dans un centre-ville
Le SECO soutient des conditions-cadre favorables aux PME en Égypte.

Multiplication des enjeux depuis 2011

Suite aux bouleversements politiques de 2011, l’Égypte a dû faire face à une période d’instabilité, avec plusieurs présidents successifs, une refonte parlementaire et une nouvelle constitution. Parallèlement, le revenu par habitant a stagné et les revenus issus des exportations et du tourisme ont baissé, ce qui a entraîné une augmentation du déficit public. L’inefficacité de l’administration et le manque de compétitivité économique constituent d’autres défis à relever. Le niveau élevé de la pauvreté et du chômage des jeunes ainsi que la faiblesse du taux de participation des femmes au marché du travail font également partie des problèmes à aborder. Enfin, les migrants et les réfugiés en transit représentent eux aussi un défi de taille pour l’Égypte.

Quels sont les objectifs du SECO?

La Suisse soutient la transition politique, économique et sociale de l’Égypte vers un État et une société fédérateurs, solides et responsables. Les trois domaines d’intervention de la coopération suisse sont «processus démocratiques et droits de l’homme», «croissance économique durable bénéfique pour tous et emploi» et «protection et migration». Le SECO met l’accent sur:

Les infrastructures de base et le développement urbain

Le SECO contribue à un développement urbain durable et inclusif. Il améliore l’accès aux infrastructures et aux services de base, tels que l’eau et la gestion des déchets, et, possiblement, promeut l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Davantage et de meilleurs emplois

Le SECO encourage la création d’emplois en plus grand nombre et de meilleure qualité en améliorant la compétitivité internationale du secteur privé et l’accès aux marchés pour les entreprises. Il favorise également le développement des compétences et contribue ainsi à la croissance de l’emploi.

Les services financiers et le climat d’affaires

Le SECO encourage la mise en place de services financiers abordables et la création d’un meilleur environnement entrepreneurial. Pour ce faire, il soutient les réformes du secteur public qui promeuvent un environnement entrepreneurial et un climat d’investissement plus favorable, ainsi que les réformes qui favorisent la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques.

Entre 2017 et 2020, il est prévu de consacrer quelque 86 millions de francs à la coopération internationale de la Suisse avec l’Égypte, dont environ 50 millions seront versés par le SECO.

Le SECO, la Direction du développement et de la coopération (DDC), la Division Sécurité humaine (DSH) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) définissent et mettent en œuvre conjointement la stratégie de coopération suisse en Égypte.

Dernière modification 02.02.2018

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/egypte.html