Macédoine du Nord

Le SECO déploie en Macédoine du Nord des mesures complémentaires aux programmes de la Direction du développement et de la coopération (DDC). La Macédoine du Nord est un pays à revenu intermédiaire, mais les salaires qui y sont pratiqués s’avèrent les plus faibles de la région. En outre, le chômage reste élevé, même s’il tend à baisser, et un tiers des jeunes adultes désirent quitter le pays dans l’espoir d’un avenir meilleur à l’étranger. Pour s’attaquer à quelques-uns des problèmes les plus urgents, la coopération suisse soutient la Macédoine du Nord dans la mise en place d’une démocratie inclusive et d’une économie de marché, tout en veillant à assurer une gestion rationnelle des ressources et une résilience face au changement climatique.

Des réformes liées au marché très tôt mises en œuvre et une gestion macroéconomique prudente ont créé un cadre propice à la croissance économique et à la stabilité de la Macédoine du Nord. Les exportations ont augmenté et se sont diversifiées au cours des dernières années, en grande partie grâce aux investissements directs étrangers. Les gouvernements qui se sont succédé ont mis l’accent sur la croissance économique et la promotion de l’emploi. En 2019, l’économie macédonienne a progressé d’environ 4 %. Malgré ces évolutions positives, le pays reste en proie à de nombreux défis.

Quatre jeunes apiculteurs de la région de Bregalnica, en Macédoine du Nord, s'occupent des abeilles.
La Suisse aide des jeunes chômeurs de la Macédoine du Nord à se lancer dans l'apiculture comme source de revenus.

Rythme de croissance insuffisant pour rattraper les économies avancées

La croissance économique reste insuffisante pour combler l’écart de niveau de vie par rapport à d’autres pays d’Europe centrale. Cette situation est également due à des problèmes structurels, tels que la forte proportion d’entreprises affichant un faible taux de productivité, la taille considérable de l’économie informelle et les insécurités juridiques. À cela s’ajoute le fait que la pandémie de COVID-19 et ses effets ralentiront sensiblement le développement économique du pays. Parallèlement, la Macédoine du Nord est confrontée à des défis environnementaux de taille, exacerbés par le changement climatique.

Quels sont les objectifs du SECO?

La coopération suisse soutient la Macédoine du Nord dans la mise en place d’une démocratie inclusive et d’une économie de marché, tout en veillant à assurer une gestion rationnelle des ressources et une résilience face au changement climatique. Le SECO met l’accent sur les points suivants:

  • Services environnementaux et services d’utilité publique durables
    Le SECO s’engage à renforcer les capacités des municipalités et leurs services publics afin de promouvoir le développement de services d’utilité publique inclusifs, l’amélioration de la résilience aux catastrophes naturelles et la gestion durable des ressources naturelles.
  • Développement économique durable
    Le SECO consolide le dialogue entre le gouvernement et les acteurs du secteur privé ; il contribue à améliorer les conditions-cadre et à assurer un environnement propice au développement commercial, ce qui stimulera la croissance du secteur privé et la création d’emplois.

Le SECO et la DDC, dont la Macédoine du Nord est un pays prioritaire, fixent et mettent en œuvre conjointement la stratégie de coopération suisse en Macédoine du Nord. Pour la période 2021 à 2024, la Suisse prévoit quelque 68 millions de francs au total en faveur de la coopération à la transition de la Macédoine du Nord, dont 15 millions environ sont fournis par le SECO.

Dernière modification 29.03.2021

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/komplementaere-massnahmen/mazedonien.html