Azerbaïdjan

Le SECO déploie en Azerbaïdjan des mesures complémentaires aux programmes de la Direction du développement et de la coopération (DDC) dans le cadre commun de la stratégie de coopération de la Suisse dans le Caucase du Sud. Depuis la chute du prix des matières premières, l’Azerbaïdjan est confronté à d’énormes défis. Son économie doit être plus ouverte, intégrer davantage de concurrence et se diversifier. Le SECO contribue au développement d’un secteur financier stable, à une gestion plus transparente des fonds publics et à une meilleure compétitivité du secteur privé.

Les revenus élevés provenant du pétrole et du gaz ont permis à l’Azerbaïdjan de réduire le taux de la pauvreté, qui est passé d’environ 50% en 2001 à près de 6% en 2016. Mais l’effondrement du prix du pétrole en 2015 a porté un coup très dur au pays, avec pour corollaires la dévaluation notable de la monnaie locale, des coupes budgétaires douloureuses, un chômage en hausse, une crise bancaire grave aux conséquences financières incertaines et une inflation croissante.

un homme âgé au marché aux fruits
Le SECO soutient en Azerbaïdjan un secteur privé fort et diversifié.

Réformes en faveur d’une économie plus stable

En proie à une forte récession, l’Azerbaïdjan s’est néanmoins attaché à entreprendre des réformes d’une urgente nécessité visant à diversifier l’économie et à rendre le pays moins sensible aux chocs externes. Une croissance qui profite plus de couches sociales, l’égalité entre hommes et femmes, la lutte contre la corruption et le démantèlement des monopoles, largement répandus, figurent également parmi les objectifs de ces réformes.

Quels sont les objectifs du SECO?

La Suisse soutient le Caucase du Sud dans les domaines du développement économique et emploi, de la bonne gouvernance et service public ainsi que de la transformation des conflits et activités de plaidoyer. Le SECO se concentre sur les champs d’activité suivants:

Développer un secteur privé plus diversifié

Le SECO veut améliorer le cadre économique pour les entreprises n’appartenant pas à l’industrie gazo-pétrolière. Il entend également diversifier les infrastructures financières. Il s’agit d’offrir aux PME un accès plus innovant, moins cher et plus simple au crédit. Surtout les entrepreneuses seront favorisées.

Assurer un secteur financier stable et des dépenses publiques transparents

Le SECO aide les grandes institutions telles que la nouvelle autorité de surveillance des marchés financiers, la banque centrale et le ministère des finances à renforcer les capacités dans les domaines cruciaux comme la surveillance du marché financier, la résolution de défaillance bancaire, la politique monétaire ou la planification financière.

Le SECO et la DDC fixent et mettent en œuvre conjointement la stratégie de coopération suisse dans le Caucase du Sud, qui inclut Azerbaïdjan.

Il est prévu de consacrer en tout quelque 43 millions de francs au titre de la coopération à la transition suisse avec le Caucase du Sud, dont environ 12 millions versés par le SECO.

Dernière modification 10.09.2019

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/mesures-complementaires/azerbaidjan.html