Kosovo

Le SECO déploie au Kosovo des mesures complémentaires aux programmes de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Le Kosovo a proclamé son indépendance en 2008. Les structures étatiques et l’économie de marché sont encore peu développées. Le SECO aide ce pays à construire des infrastructures respectueuses de l’environnement et à créer des emplois.

Depuis 2008, la Suisse reconnaît le Kosovo en tant qu’État souverain. Mais les structures étatiques kosovares restent faibles. Le développement d’une culture démocratique avec une séparation et un contrôle des pouvoirs effectifs ne progresse que lentement. Le revenu annuel par habitant a enregistré une progression relativement constante de 3% ces dix dernières années.

jeune homme travaille sur un appareil
Le SECO soutient des conditions-cadre favorables aux PME au Kosovo.

Inégalités croissantes et chômage élevé

Plusieurs aspects restent néanmoins préoccupants au Kosovo, comme les investissements faibles, les inégalités croissantes et le chômage élevé. De plus, il faut intensifier les efforts dans la lutte contre la corruption et la discrimination des minorités. Enfin, la grave pollution de l’air et de l’eau a des effets néfastes sur la santé de la population.

Quels sont les objectifs du SECO?

La Suisse soutient le Kosovo dans les domaines de la gouvernance démocratique et décentralisation, de l’économie et emploi, de l’eau, de la santé, de la migration ainsi que de la paix et de la sécurité. Un partenariat migratoire est en place entre la Suisse et le Kosovo. Le SECO se concentre sur les champs d’activité suivants:

Améliorer la compétitivité du secteur privé afin d’accroître l’emploi:

Le SECO promeut des conditions-cadre favorables aux PME. Il aide le pays à accroître son attrait pour les investisseurs. Les entreprises sont ainsi en mesure de créer plus d’emplois grâce aux coûts épargnés et aux capitaux étrangers générés en plus.

Mettre en place des infrastructures urbaines durables:

Le SECO aide le Kosovo à bâtir des infrastructures modernes et respectueuses de l’environnement. Il est par exemple prévu d’aménager un système performant d’eau potable et de traitement des eaux usées. Le SECO s’investit également pour un approvisionnement et une utilisation efficients de l’énergie au Kosovo.

Le SECO, la DDC, dont le Kosovo est un pays prioritaire, et la Division Sécurité humaine (DSH) fixent et mettent en œuvre conjointement la stratégie de coopération suisse au Kosovo.

Entre 2017 et 2020, il est prévu de consacrer quelque 85 millions de francs au total au Kosovo au titre de l’aide à la transition suisse, dont environ 21 millions de francs versés par le SECO.

Dernière modification 06.12.2017

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/mesures-complementaires/kosovo.html