Tunisie

La Tunisie est un pays prioritaire pour la coopération économique et le développement du SECO. Malgré des progrès significatifs dans le processus de démocratisation, les réformes économiques ont trainé, menant à un développement économique faible ces dernières années. La conséquence est une augmentation du chômage et un accroissement des disparités régionales. Dans le cadre du programme de coopération Suisse avec la Tunisie, le SECO encourage un développement économique durable et inclusif.

Des progrès importants ont été réalisées au cours de cette dernière décennie en Tunisie, notamment sur le plan démocratique. Après la révolution en 2010 et 2011, la Tunisie était sur le chemin vers une démocratie moderne avec une décentralisation marquée, l’adoption d’une nouvelle constitution ainsi que des élections présidentielles et parlementaires. Malheureusement, ces succès sur le plan politique sont actuellement en suspense et ne se sont pas encore traduits par une meilleure réalité économique.

Trois danceuses
La Suisse soutient la liberté d'expression à travers des projets artistiques et culturels.

Obstacles au développement inclusif de l’économie

Comme pays touristique, l’économie de la Tunisie est durement touchée par COVID-19. En 2020, on a constaté une chute du PIB d’environ 7% et un taux de chômage de presque 18% touchant surtout les jeunes. Mais déjà avant la crise sanitaire, le pays présentait un déficit en matière des politiques macroéconomiques et sectorielles. Une bureaucratie peu efficace et une règlementation trop dense pour les entreprises mène à une productivité basse et une compétitivité faible, ce qui est encore renforcée par le clientélisme qui prévaut et l'environnement commercial opaque qui en résulte. Ces obstacles amoindrissent les avantages comparatifs dont jouit la Tunisie, tels que les faibles coûts de production et la disponibilité de ressources humaines bien formées ou un emplacement favorable au bord de la Méditerranée.

Quels sont les objectifs du SECO?

La Suisse contribue en Tunisie à une paix durable et un développement économique qui profite à tous. Le SECO, la Direction du développement et de la coopération (DDC), la Division Paix et droits de l'homme (DPDH) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) élaborent et mettent en œuvre conjointement le programme de coopération suisse en Tunisie. Les trois objectifs principaux du programme suisse sont un développement économique inclusif et durable, le renforcement des institutions publiques et de la société civile et la bonne gouvernance de la migration. Le SECO travaille surtout dans le domaine 1 et met l’accent particulièrement sur:

  • Le secteur public et les infrastructures de bases
    Le SECO, en coopération avec d’autres partenaires de développement, fournit d’assistance technique au Gouvernement dans la mise en œuvre des réformes du secteur public et de la gestion des finances et des investissements. Cela contribue à une administration plus efficace et transparente. En plus, le SECO soutient directement les fournisseurs des services publics afin d’améliorer la qualité des services et de minimiser les dépenses.
  • Les conditions-cadres macroéconomiques et le climat des affaires
    Le SECO fournit un appui technique aux acteurs-clés de la politique macroéconomique pour une optimisation du gestion des questions de la politique monétaire, l’équilibre budgétaire, l’emploi, la création d’entreprise et de l’endettement publique. En outre, le SECO donne de l’appui technique pour la réforme du cadre légal et réglementaire de l’investissement et une amélioration du climat des affaires en générale. Cela a pour but de créer un environnement qui favorise un développement économique dynamique tout en tenant compte des aspects environnementaux et sociaux.
  • Les entreprises privés, les chaines de valeur et la formation professionnelle
    Le SECO soutient le secteur privé directement et à travers de l’amélioration des conditions-cadres afin de renforcer la productivité et la compétitivité des entreprises tunisiennes. En soutenant la formation professionnelle, le SECO améliore l’accès des entreprises à une main d’œuvre qualifiée et donne une perspective professionnelle aux jeunes et aux femmes. De plus, le SECO aide à faciliter le commerce et promeut des chaines de valeur durables, ce qui crée des emplois décents pour les jeunes Tunisiennes et Tunisiens.

L’égalité des genres, une approche respectueuse du climat et une utilisation efficiente de ressources sont des conditions indispensables à une développement économique durable et inclusif. Ces aspects sont donc pris en compte dans toutes les activités du SECO. Entre 2021 et 2024, un budget d’environ 101 million de francs est consacré à la coopération internationale entre de la Suisse avec la Tunisie, dont environ 40 million seront versés par le SECO.

Dernière modification 04.05.2022

Début de la page

Aussi intéressant? Politique économique

Le SECO promeut une politique économique qui, sur le long terme, s’avère bénéfique pour la croissance.

Aussi intéressant? Climat d'affaires

Le SECO promeut un climat d'affaires qui stimule la compétitivité, la productivité et la croissance des entreprises.

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/tunesien.html