Ukraine

L’Ukraine est un pays prioritaire de la coopération à la transition de la Suisse avec l’Europe de l’Est. La Suisse soutient les efforts déployés par l’Ukraine sur la voie de la paix et du développement durable; l’objectif de Kiev est de créer une société inclusive permettant aux femmes et aux hommes de contribuer à l’intégrité publique et à la croissance durable et d’en bénéficier de manière équitable.

L’Ukraine est le deuxième pays le plus pauvre d’Europe. Ces dernières années, le PIB a connu une croissance lente mais régulière. Si la monnaie est demeurée relativement stable et l’inflation a été maintenue à un faible niveau, le pays affiche toutefois un haut niveau d’endettement. Outre le conflit en cours dans l’est de l’Ukraine, un certain nombre de facteurs font qu’il est difficile d’exploiter pleinement le potentiel économique considérable du pays. Parmi ces défis figurent le poids de l’économie grise (40 % du PIB), l’émigration de la main-d’œuvre qualifiée et l’insuffisance des investissements dans les infrastructures urbaines, qui affecte la productivité.

femme devant un ordinateur portable, université ukrainienne
Des compétences en matière de résolution de conflits et de médiation peuvent être obtenues auprès des universités ukrainiennes.

Quels sont les objectifs du SECO?

Le SECO, la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la Division Paix et droits de l'homme (DPDH) fixent et mettent en œuvre conjointement la stratégie de coopération suisse en Ukraine. Le soutien de la Suisse en Ukraine se concentre sur la gouvernance locale, la consolidation de la paix, le développement économique durable et la santé. Dans la promotion du développement économique durable, le SECO met l’accent sur les points suivants:

  • Villes durables
    L’objectif est de favoriser une croissance économique respectueuse des ressources et du climat et d’améliorer la qualité de vie dans les villes. Meilleure gestion de l’énergie, développement urbain intégré et mobilité durable sont les pierres angulaires de la contribution de la Suisse. À long terme, cette approche multidimensionnelle de promotion d’une économie verte devrait rendre les villes ukrainiennes plus attrayantes pour la population locale et les investisseurs.
  • Compétitivité des petites et moyennes entreprises
    L’objectif principal est d’atteindre une croissance économique reposant sur une large assise et, en particulier, d’exploiter le potentiel des petites et moyennes entreprises (PME). Pour ce faire, l’idée est de renforcer la compétitivité globale et de créer des conditions-cadre adéquates. Les efforts de la Suisse dans ce domaine se concentrent sur l’intégration des produits des PME agricoles dans des chaînes de valeur durables et sur la facilitation de l’accès aux services financiers. Il s’agit entre autres de travailler avec le secteur financier pour développer des produits financiers innovants. La Suisse aide également les autorités nationales à mettre en œuvre des politiques financières et monétaires efficaces et à créer un environnement réglementaire favorable à la concurrence.
  • Gouvernance démocratique et gestion publique efficaces
    La Suisse vise en général à promouvoir des institutions publiques transparentes et performantes, tant aux niveaux national qu’infranational. Le SECO soutient spécifiquement l’amélioration de la gestion des finances publiques au niveau local en vue de fournir des services publics de manière efficace et inclusive.

Pour la période 2020 à 2023, la Suisse prévoit quelque 108 millions de francs au total pour la coopération à la transition de l’Ukraine, dont environ 51 millions proviennent du SECO.

Dernière modification 29.03.2021

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/laender/ukraine.html