3,589 milliards de francs, soit 0,51 pour cent

En 2021, les apports d’aide publique au développement (APD) de la Suisse ont totalisé 3,589 milliards de francs, soit 243 millions de plus que l’année précédente. En proportion du revenu national brut (RNB), l’APD de la Suisse atteint 0,51% (2020 : 0,49%).

Parc solaire Ninh-Thuan au Vietnam
Les apports d’aide publique au développement de la Suisse contribue au développement économique et humain, à la préservation de l’environnement, à la paix et à la bonne gouvernance.

Comme en 2020, l’année 2021 a été marquée par la pandémie du coronavirus ; de surcroît, en août 2021, la prise du pouvoir par les talibans a provoqué une crise humanitaire en Afghanistan. La Suisse a participé aux efforts de la communauté internationale en se montrant flexible et prompte à réagir en faveur des populations défavorisées. Deux crédits supplémentaires ont été octroyés par le Parlement, le premier pour la réponse de la coopération internationale de la Suisse à la crise sanitaire (226 millions de francs) et le second pour le soutien humanitaire à la population en Afghanistan (23 millions de francs). En outre, la Suisse a donné des vaccins SARS-CoV-2 excédentaires ainsi que du matériel sanitaire aux pays en développement (dons comptabilisables à hauteur de 45 millions de francs dans l’APD). Le montant relatif à ces mesures additionnelles correspond à 0,04% du RNB. Pour la première fois depuis 2016, le taux APD/RNB dépasse à nouveau 0,5%.

Coûts d’asile de 9 pour cent

Certains coûts d’assistance aux réfugiés, requérants d’asile et personnes admises provisoirement en Suisse sont comptabilisés dans l’APD. En 2021, ces coûts totalisent 337 millions de francs, ce qui représente 9% de l’APD. Hors comptabilisation de ces coûts d’asile, le ratio entre l’APD et le RNB s'élève à 0,46% (0,45% en 2020).

La Suisse au huitième rang

La comptabilisation de l’APD se base sur les directives du Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Celles-ci permettent une comparaison statistique de l’engagement des 29 pays membres du CAD sur le plan international. Cette comparaison se fait en fonction de la part du revenu national brut que chacun de ces pays consacre à l’APD.

Selon le communiqué de presse publié par l’OCDE, le volume d’aide a augmenté dans 23 pays membres du CAD en 2021, dont la Suisse. Une diminution est à constater dans 6 pays. Le Luxembourg, la Norvège, la Suède, l’Allemagne et le Danemark ont atteint en 2021 l’objectif préconisé par les Nations Unies de porter l’APD à 0,7% du RNB. Dans le classement international, la Suisse se place au huitième rang en 2021.

Aide publique au développement (APD) de la Suisse 2020–2021 (mio fr.)
APD 2020
2021
DFAE
2'516.6 2'748.8
DEFR 367.4 369.9
DETEC 48.9 48.2
DFF 25.9 0.5
DFJP 312.1 346.2
DFI 12.4 6.5
DDPS 3.0
3.6
Cantons et communes c) 62.8 65.0
Total APD  3'349.0 3'588.8
Frais d'aslie en Suisse comptabilisation comme APD 302.9 336.5
APD en % du RNB
APD hors coûts d'asile en % du RNB
0.49%
0.45%
0.51%
0.46%

Revenue national brut RNB   680'928.6 707'966.3
c) Estimation pour 2021 DDC Service spécialisé Statistiques, État au 12.4.2022

Dernière modification 14.04.2022

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/strategie/orientation/aide-publique-au-developpement-suisse.html