Des délégations de quatre pays de l'UE s'inspirent dans le Parc national suisse

La Suisse possède de l’expertise en matière de parcs nationaux, de tourisme durable et de protection de la biodiversité, qu’elle partage avec des États partenaires auxquels est destinée la deuxième contribution suisse. C’est dans ce contexte que le SECO a organisé, en collaboration avec des partenaires, un voyage d’études pour des experts de la Bulgarie, de la Slovaquie, de la République tchèque et de l’Estonie.

Avec ses quelque 20 parcs, la Suisse peut proposer son expérience et son savoir-faire en matière de tourisme durable dans les parcs nationaux et les zones protégées, et à proximité de ceux-ci. Cette offre a suscité l’intérêt de plusieurs pays d’Europe centrale et orientale : la Bulgarie, la Slovaquie, la République tchèque et l’Estonie consacrent une partie des fonds de la deuxième contribution suisse à la cohésion pour promouvoir le tourisme durable, mieux gérer leurs parcs nationaux et régionaux et protéger la biodiversité.

Lors d’un voyage d’études à Zernez, à Berne et à Birmensdorf organisé par le SECO et le Parc national suisse, des acteurs de premier plan de l’administration, des sciences, de la protection de l’environnement et de l’économie ont présenté les derniers constats et résultats de la recherche en Suisse. Ils ont illustré par des exemples pratiques la gestion et les activités des parcs suisses et présenté diverses voies envisageables entre flux de touristes et protection de la nature, et leurs limites.

Poser les bases de partenariats suisses

Dans le cadre de la contribution suisse, la Suisse apporte son expertise aux États partenaires pour les aider à conceptualiser et à mettre en œuvre les programmes. La semaine d’études en Suisse a permis aux délégations de se mettre en réseau avec des experts suisses et de poser les bases d’échanges ultérieurs ou de partenariats à plus long terme. Un accent particulier a été mis, lors de cette semaine d’études, sur le partage des connaissances entre collègues et les échanges directs entre les délégations, qui étaient composées de responsables des différents ministères de l’environnement, de directeurs de parcs nationaux et d’autres spécialistes.

Accords avec les 13 États partenaires dans le domaine de la cohésion

Le SECO et la DDC gèrent conjointement le crédit de cohésion de la Confédération de 1,102 milliard de francs jusqu’en 2029. La contribution de la Suisse destinée à 13 États membres de l’UE est un investissement dans la sécurité, la stabilité et la prospérité en Europe. Elle vise à renforcer la cohésion et à réduire les disparités économiques et sociales. Grâce à sa contribution, la Suisse peut de surcroît renforcer et approfondir ses relations bilatérales avec les pays membres de l’UE et avec l’UE dans son ensemble.

Le contenu des programmes et projets concrets a été négocié entre la Suisse et chacun des pays partenaires concernés. À partir de la mi-septembre, les 13 États partenaires disposeront de la base nécessaire pour élaborer en détail les programmes convenus et les mettre en œuvre d’ici à 2029.

Dernière modification 28.11.2023

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/themen/schweizer-beitrag-an-erweiterte-eu/delegationen-aus-vier-eu-laendern-lassen-sich-im-schweizer-nationalpark-zu-nachhaltigem-tourismus-inspirieren.html