La Banque asiatique de développement

La Banque asiatique de développement (BAsD) a été fondée dans le but d’aider les pays les plus pauvres d’Asie et du Pacifique à réduire la pauvreté et à améliorer leurs conditions de vie.

La Suisse participe activement aux organes de pilotage de la BAsD et mène avec elle des projets de développement.

L'Ambassadeur Raymund Furrer lors de la célébration du 50e jubilé du partenariat entre la Suisse et la BAsD à Saint-Gall.
L'Ambassadeur Raymund Furrer lors de la célébration du 50e jubilé du partenariat entre la Suisse et la BAsD à Saint-Gall.

Objectifs et activités de la BAsD

La BAsD s'engage en faveur d’une Asie prospère, inclusive, résiliente et durable, en maintenant ses efforts pour éliminer l'extrême pauvreté. Elle soutient ses membres et partenaires par des prêts, de l’assistance technique, des dons et des investissements en capital afin de promouvoir le développement social et économique.

En 2018, la BAsD a approuvé une nouvelle stratégie générale à long terme, la Stratégie 2030, qui définit la vision globale de l’institution et sa réponse stratégique aux besoins évolutifs de l’Asie et du Pacifique.

L’appui de la BAsD est axé sur sept priorités opérationnelles:

  • Lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités;
  • Accélérer les progrès en matière d'égalité des genres;
  • Lutter contre le changement climatique, renforcer la résilience au climat et aux catastrophes, et améliorer la durabilité environnementale;
  • Améliorer le développement urbain ;
  • Promouvoir le développement rural et la sécurité alimentaire;
  • Renforcer la gouvernance et la capacité institutionnelle; et
  • Encourager la coopération et l'intégration régionales.

Le Fonds asiatique de développement (FAsD), source de financement distincte, permet à la BAsD d’octroyer des dons aux pays membres les plus pauvres. Les ressources du FAsD proviennent principalement des contributions des pays membres de la BAsD, mobilisées via des reconstitutions périodiques.


Lorsque des mesures de protection de l’environnement sont intégrées à la planification urbaine, les villes peuvent mieux faire face aux conséquences du changement climatique.


La Suisse et la BAsD

La Suisse est membre de la BAsD depuis 1967 et soutient le FAsD depuis sa création en 1973. Le mandat de la banque recouvre les objectifs de la Suisse. Toutes deux œuvrent à la lutte contre la pauvreté et à la prévention des catastrophes, ainsi qu’à la promotion d’un développement durable sur le plan écologique et social.

La Suisse forme avec la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie et le Portugal un groupe de vote qui a un siège au conseil d’administration.

Objectifs de la Suisse dans la collaboration avec la BAsD

La Suisse et la BAsD collaborent non seulement à un niveau institutionnel dans le cadre du conseil d’administration, mais aussi au niveau opérationnel. À moyen terme, la Suisse se concentre sur les objectifs suivants:

  • renforcer la qualité et la durabilité des opérations de la BAsD;
  • accroître la capacité de la BAsD à soutenir les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, la gestion des risques de catastrophe et le développement urbain résilient au climat; et
  • promouvoir la sensibilité aux conflits dans les opérations et les politiques de la BAsD.

Dernière modification 20.01.2022

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/themes/cooperation-multilaterale/participation-suisse-bmd/asdb.html