L’importance des banques multilatérales de développement

Les banques multilatérales de développement (BMD) jouent un rôle essentiel dans la coopération internationale. Il est intéressant, pour la Suisse, de prendre part aux décisions des BMD.

La Suisse est membre, c’est-à-dire actionnaire, des BMD pour les raisons indiquées ci-après.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin avec David Malpass et Thomas Jordan.
La Suisse participe aux prises de décisions des BMD: le conseiller fédéral Guy Parmelin avec David Malpass (Président du Groupe de la Banque mondiale) et Thomas Jordan (Président de la Banque nationale suisse) lors de la visite du Président Malpass en Suisse en mai 2022.

Objectifs de la Suisse au sein des BMD

La Suisse contribue financièrement aux BMD et cofinance en outre certains de leurs projets de développement. Elle tient par conséquent à participer aux décisions des BMD concernant leur orientation institutionnelle et les modalités de la mise en œuvre de leurs projets. La Suisse s’engage dans toutes les BMD afin que:

  • des contributions essentielles soient apportées à la réduction de la pauvreté dans le monde,
  • toutes les activités des BMD soient pertinentes pour le développement,
  • les BMD se concentrent sur leurs compétences clés et sur la valeur ajoutée de leurs projets, et qu’elles respectent les normes internationales de qualité et les normes sociales et environnementales,
  • toutes les activités soient menées efficacement,
  • les contributions nécessaires à la mise en œuvre des objectifs mondiaux sur le climat et le développement soient apportées,
  • les résultats soient évalués sérieusement,
  • la stabilité financière des BMD soit garantie.

Les banques multilatérales de développement (BMD) fixent des règles internationales et contribuent largement à la maîtrise des défis globaux.


La Suisse souhaite également renforcer sa présence dans les BMD:

  • La Suisse soutient des professionnels suisses, jeunes et expérimentés, qui sont intéressés par une carrière dans les BMD.     
  • Les entreprises suisses du secteur privé ont la possibilité de répondre à des appels d'offres des BMD.

En sa qualité de membre du conseil des gouverneurs, l’organe suprême d’une BMD, la Suisse prend part aux décisions politiques et stratégiques importantes, telles que les négociations sur les augmentations de capital ou la reconstitution des fonds concessionnels.

Le siège de la Suisse au conseil d’administration lui permet de se tenir informée des affaires courantes. Le SECO coordonne, au sein de l’administration fédérale, la position de la Suisse sur différents sujets. Dans certains dossiers, il noue aussi le dialogue avec des experts et des partenaires en dehors de l’administration.

Dernière modification 04.08.2022

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/themes/cooperation-multilaterale/suisse-et-bmd.html