Compétences spécialisées adaptées aux besoins du marché

Les entreprises innovantes et compétitives doivent disposer d’une main-d’œuvre bien formée. Celle-ci leur est non seulement indispensable pour continuer à s’imposer sur des marchés très concurrentiels, mais elle assure également leur croissance et leur permet de créer davantage d’emplois qualifiés, de stimuler la création de valeur et d’augmenter le niveau des salaires.

Pour bon nombre de pays émergents et en développement, la mondialisation, la numérisation et l’accélération du rythme des innovations sont synonymes de défis importants. L’accès à une main-d’œuvre bien formée et qualifiée est l’un d’eux. En effet, sans de bonnes compétences professionnelles, les entreprises ne peuvent pas exploiter pleinement leur potentiel et créer un nombre de postes suffisant, ce qui finit aussi par nuire à la croissance économique du pays.

Priorité à la formation professionnelle supérieure

Le SECO encourage la transmission de compétences professionnelles répondant aux besoins du marché au niveau de la formation supérieure (degré secondaire II et tertiaire). Son action vient compléter celle de la Direction du développement et de la coopération (DDC), qui se concentre sur la formation initiale et la formation professionnelle jusqu’au degré secondaire II. L’engagement du SECO cible en priorité l’économie privée, ses secteurs innovants et dynamiques ainsi que leurs entreprises à une forte croissance. Ces dernières sont génératrices d’emplois, à condition de trouver un personnel qui possède les qualifications requises. C’est à ce niveau-là que la formation duale suisse, tant appréciée à l’étranger, s’avère particulièrement utile. Les écoles professionnelles et les entreprises helvétiques, sur lesquelles repose notre système de formation professionnelle dual, se retrouvent ainsi associées aux projets du SECO.


Les offres de formation et de formation continue devraient répondre aux besoins des entreprises et exploiter les opportunités offertes par la transition numérique.  


Adaptation aux besoins du marché de l’emploi

Afin d’orienter les programmes de formation en fonction des besoins du marché du travail, le SECO renforce le dialogue entre le secteur privé, les autorités et les écoles professionnelles, ce qui est propice à la «dualisation» de la formation, notamment au travers de la formation continue en emploi. La formation professionnelle gagne ainsi en durabilité, car elle continue de s’adapter aux besoins du marché du travail, même des années après que le soutien du SECO a cessé.

Numérisation, égalité des sexes et aspects sociaux et environnementaux

Le SECO promeut la mise en œuvre des normes sociales et des normes internationales du travail, ce qui a pour effet de stimuler la compétitivité des entreprises. La transition numérique, les processus de production respectueux de l’environnement et l’égalité des genres jouent également un important rôle en ce sens. En effet, la formation et la formation continue doivent intégrer les technologies durables et en rapide mutation, et viser à une répartition équilibrée des deux sexes.

Dernière modification 06.08.2021

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/themes/perspectives-emplois/competences-specialisees.html