Gestion d'entreprise responsable

Le SECO soutient les employeurs dans la gestion responsable de leur entreprise. Il les encourage à tenir compte aussi bien des aspects sociaux et environnementaux que des aspects économiques.

Les entreprises influençant grandement la performance des économies nationales, elles assument une responsabilité majeure. Elles créent des emplois, payent des salaires et des impôts et, ainsi, contribuent largement au bien-être social. Dans les pays en développement et les pays émergents, les entreprises investissent des montants beaucoup plus importants que ceux issus de l’aide publique au développement. D’où l’importance, pour le SECO, de promouvoir un entrepreneuriat responsable et orienté vers la compétitivité.

Une bonne gestion des entreprises pour un succès durable

Le SECO s’engage pour que les directions d’entreprises n’aient pas uniquement des objectifs opérationnels, mais assument également leurs responsabilités à l’égard de la société, de la nature et de leurs collaborateurs, et respectent en outre les traités internationaux portant sur le travail, l’environnement et les droits humains. Le but est double: renforcer les effets bénéfiques liés à l’activité des entreprises et minimiser les effets indésirables. Par ailleurs, le SECO encourage les entreprises publiques à adopter des modèles commerciaux durables, notamment dans le secteur de la distribution d’eau, afin de garantir un service universel fiable.


Le SECO promeut des modèles d’affaires favorables au développement durable.


Mise en pratique avec des instruments reconnus sur le plan international

Les Principes directeurs de l’ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme ainsi que les recommandations de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) offrent un cadre de référence s’agissant de la RSE. L’OCDE a en outre élaboré des recommandations spécifiques aux secteurs de l’agriculture, de l’industrie extractive et du textile. Les instruments d’autorégulation privés, pour leur part, jouent un rôle central dans la mise en œuvre de ces principes et recommandations. À titre d’exemple, on peut citer les initiatives en matière de rapports de durabilité, ou encore les normes et labels de développement durable.

Des femmes à leur poste de travail dans une grande usine de textile.
Le SECO soutient les entreprises dans des domaines tels que de la coopération sur le lieu de travail, la gestion de la qualité, la sécurité au travail, la gestion coopérative du personnel ainsi que les méthodes de production respectueuse de l’environnement.

Swiss Investment Fund for Emerging Markets (SIFEM), la société de financement du développement de la Confédération, encourage également la RSE. Le respect de ses directives, basées sur les normes et bonnes pratiques internationales, est une condition sine qua non pour bénéficier de son soutien financier. Tant les intermédiaires financiers que les entreprises sélectionnées et leurs clients doivent satisfaire à des critères exigeants sur le plan social, environnemental et de la gouvernance (ESG), ou s’engager à y parvenir dans un certain délai.

Dernière modification 30.11.2021

Début de la page

https://www.seco-cooperation.admin.ch/content/secocoop/fr/home/themes/perspectives-emplois/entreprises.html